Que faire à Gozo ?

Vous êtes en quête de calme et de tranquillité ? La « petite soeur » de Malte est parfaite pour un séjour promis riche en émotions et en paysages inattendus. Voici quelques infos sur que faire à Gozo…

Dès que le ferry vous a déposé à Mgarr, le port débarcadère, partez en bus ou en voiture pour Victoria pour visiter la romantique ville fortifiée qui est aussi la capitale de Gozo. Aussi appelée Rabat, sa Citadelle surplombe la ville et offre une vue panoramique extraordinaire avec un dédale de ruelles où l’on pourrait encore entendre les pas des Chevaliers de l’Ordre de St Jean. On pourrait aussi la comparer à la cité silencieuse, Mdina de l’île grande soeur que lon devine au loin. En redescendant dans la vielle ville, aventurez-vous dans la basilique Saint-Georges. Datant du XVIIe siècle, c’est l’une des plus importantes église de l’île. Ses splendides décors baroques dorés et son marbre sculpté à profusion sont les traces visibles de la dévotion que les gozitains vouent à leur Dieu. La place du même nom (San Gorg en maltais) vaut aussi le détour pour son ambiance hors du temps et ses échoppes animées tout autour.

Que faire à Gozo – Pratique : De Victoria, des bus publics partent dans toutes les directions de l’île. Voilà donc ce que nous vous conseillons de faire :

Dwejra – Inland Sea à San Lawrence :

C’est là que se dressait l’Azure Window (écroulée le 8 mars 2017 lors d’une tempête). Classé réserve naturelle et presque vierge de constructions, le site s’étend autour d’une baie et de sa mer intérieure, l’Inland Sea, sorte d’immense grotte effondrée qui est vraiment unique en son genre. C’est de là que les bateaux de pêcheurs promènent les touristes en passant au travers du tunnel creusé par la Méditerranée. Promenez-vous sur les falaises alentours, jusqu’à la Tour Dwejra avec son magnifique point de vue sur Fungus Rock vers le Sud.

Le petit port de Xlendi :

En continuant vers le Sud, vous arriverez dans le petit port préféré de beaucoup de maltais : le romantique Xlendi. Encaissé et comme posé là depuis des centaines d’année ce village est parfait pour une pause déjeuner ou un dîner de poisson. Arpentez le chemin des falaises sur la droite de la baie où il est dit que les nonnes du village allait se baigner sans peur des regards indiscrets.

Crédit photo : No Destinations Blog

Farniente à Marsalforn :

Autre possibilité pour le déjeuner, cette petite station balnéaire pleine de charme était auparavant un port de pêche actif. Très populaire en été, on peut y trouver quelques succulents restaurants avec vue sur la baie.

A voir absolument à l’Ouest à la sortie de la ville : les marais salants par milliers sculptés dans le plateau rocheux. Ils jouxtent des grottes et formes naturelles creusées par le vent tout le long de cette côte sauvage. Un vrai paysage lunaire, paradis des photographes et romantiques qui sauront y puiser une source d’inspiration inépuisable. En continuant vers l’Ouest, après le grand phare de l’île, arrêtez-vous à la basilique Ta Pinu à Gharb, identifiable avec son immense campanile se dressant à ses côtés. En face de celle-ci une promenade s’impose entre les 12 stations du Christ sculptées le long du chemin qui monte jusqu’à un lieu de pèlerinage très couru des gozitains.

Vous avez un projet à Malte ?

Parlez-en gratuitement à un expert francophone.

Les plages de Ramla Bay et San Blas Bay :

Leur sable rouge doré et la nature environnante font d’elles de véritables coins de paradis. Situées à quelques kilomètres l’une de l’autre dans le nord de Gozo, elle valent définitivement le détour. En haute saison à Ramla Bay, la plus grande, est très (trop) populaire. Quelques paillotes sont même ouvertes à l’entrée de la plage pour se restaurer. Mais on préferera la 2ème plus sage et réservée aux plus téméraires.

Les fascinants temples UNESCO de Ggantija :

Construits entre 3600 et 3200 av. J.-C. (soit avant les pyramides d’Egypte), ils sont situés au centre de l’île de Gozo, à Xaghra. Même s’ils sont longtemps restés sous un tas de ronces, ils sont vraiment très impressionants et très bien mis en valeur. Entourés d’un mur d’enceinte d’une hauteur de 6 à 7 m à certains endroits, le site fut répertorié au XVIIIe s et sa fouille commença en 1828, suivi des derniers travaux datant de 1950. La visite dure 1h (demandez l’audioguide vraiment utile) et débute avec une introduction ludique sur le quotidien, les rituels et techniques artistiques des habitants au néolithique. Après cet amuse-bouche, direction les temples. Celui du Sud, bien qu’étant le plus ancien des deux, est le mieux conservé et vaste. On y retrouve 2 autels, l’un d’eux étant en 3 parties et les vestiges d’un foyer. Une fois dans le temple Nord, vous pourrez observer des graffitis sculptés par les visiteurs du passé.

Crédit photo : Visit Malta

Rotonde de Xewkija, le Taj Mahal maltais :

Dans le petit village de Xewkija composé de quelques centaines d’habitants se trouve le troisième plus grand dôme non soutenu au monde (et oui, n’en déplaise à Mosta, sa rivale maltaise). La rotonde de Saint Jean-Baptiste, érigée et consacrée en 1755, après la Seconde Guerre Mondiale. La coupole, soutenue par 8 colonnes en béton recouvertes de pierres, a une hauteur de 75 mètres de haut et un diamètre de 28 mètres. Son poids est estimé à 45 000 tonnes (hé oui, tout ça !) Ornée de peintures modernes et de sculptures, elle a pas mal d’histoires à raconter. Il est d’ailleurs possible de l’observer de plus près en montant à bord d’un ascenceur construit spécialement pour les visiteurs. De là-haut, vous aurez l’occasion d’admirer la coupole et une vue imprenable sur l’île de Gozo. Pour les fans de Festas, celle-ci est célébrée le dimanche le plus proche du 24 juin, le jour de la fête de Saint-Jean-Baptiste.

Crédit photo : Mapio

Les falaises de Ta’Cenc :

Si vous aimez les promenades en plein air, c’est l’endroit rêvé. Ces falaises offrent un panorama splendide. Cependant, afin de ne pas vous perdre, prévoyez votre balade, munissez vous de cartes. En effet, ces falaises ne sont pas ou peu indiquées, ne comptez pas sur la présence de paneaux tous les 10 mètres.

Crédit photo : Voyage Tips

Le clou du spectacle Mgarr ix-Xini :

Petite crique où baigne une eau limpide, il vous faudra y accéder en pratiquant un peu de marche car le parking ne compte que quelques places et l’accès n’y est pas aisé en voiture. Une minuscule plage vous y attend ainsi qu’un restaurant, le Mgarr ix-Xini Kiosk, où s’est déroulé le tournage de By the Sea en 2014 (Angelina Jolie et Brad Pitt, ça vous dit quelque chose ?). Si vous préférez emmener votre pique-nique, des tables sont également disponibles pour manger les pieds dans l’eau… ou presque !

Crédit photo : Visit Gozo

Bon plan Que faire à Gozo : pour visiter Gozo au maximum en une journée, les bus panoramiques Malta Sight Seeing vous emmènent pour 18 € faire le tour de l’île. Pour plus d’informations, cliquez ici

LE GUIDE sur la Fiscalité et la Création d'entreprise à Malte

Economisez de nombreuses heures de recherche ! Malte conseils, l’agence maltaise d’experts francophones vous a rassemblé les informations à connaitre pour anticiper et réussir votre création d’entreprise à Malte. Le tout dans un petit guide complet et gratuit à télécharger.

Téléchargez le GUIDE touristique complet

Economisez quelques heures de recherche ! Nous avons rassemblé pour vous les bonnes infos sur Malte dans un petit guide complet et gratuit ! (incluant les meilleurs plages, bars, restos, hôtels, activités gratuites et payantes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

Gagnez du temps avec le GUIDE touristique gratuit

Nous avons rassemblé pour vous les bonnes infos sur Malte dans un petit guide complet et gratuit ! (incluant les meilleurs plages, bars, restos, hôtels, activités gratuites et payantes)